Phare ‘La Vieille’ sur bois et bois flotté ( 1m22 ) Acrylique.

Sur le rocher de Gorlebella aux sonorités méditerranéennes et qui pourtant signifie « la roche la plus éloignée » en Breton, le phare de la Vieille haut de 34 mètres(dont la construction a duré dix ans) , essuie ,depuis 1887, les nombreuses tempêtes mais toujours éclaire la route des navires dans le passage du raz de Sein si tourmenté.

Peut-être que sa naissance dans mon atelier a suivi aussi l’influence de la Lune sur les marées , et bien que difficile d’accès, je l’ai approché avec mes pinceaux pour tout simplement lui dire MERCI pour la protection qu’elle a donnée et qu’elle donne toujours.

Rejoindre la conversation

3 commentaires

  1. C’est trop, trop beau Valérie, moi qui suit passionnée de bois flotté (j’en ramasse tout le temps aux cours de mes ballades) je suis scotchée. Je ne sais pas si tu les vends, il n’y a pas de prix indiqués? Quoiqu’il en soit continue à faire naître des phares, des bateaux, des ^poissons, J’ADORE!!!

  2. Travail tres original,je serais interressée pour faire une commande,le phare de ploumanach (perros-guirec) me plairait,quel est votre prix?j’habite dans le var,faites-vous les expéditions,merci pour vos infos

Laisser un commentaire

Répondre à salvi viviane Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *